Sagrada Família – Barcelone

Je tenais à commencer cet article par une pensée aux catalans face aux événements tragiques qu’ils ont vécus.Barcelone que visiterLa Sagrada Família ou Temple Expiatori de la Sagrada Familia est l’une des basiliques de Barcelone, classée au patrimoine mondial pour  la partie construite par Gaudí (crypte et la façade de la nativité).

Sagrada FamiliaL’histoire de ce monument commence en 1866 lorsque Joseph Maria Bocabella i Verdaguer fonde l’Association des Dévoteurs de Saint Joseph et grâce aux dons achète en 1881 le terrain. Le 19 mars 1882 est déposée la première pierre de la crypte dessinée par  Francisco de Paula Del Villar y Lozano (Style néo-gothique). C’est seulement après la démission de ce dernier qu’Antoni Gaudí reprend le chantier.

Sagrada FamiliaGaudí propose un édifice à 5 nefs, une croisée, une abside, un déambulatoire extérieur, 3 façades et 18 tours (12 pour symboliser les apôtres, 4 pour les Evangélistes, 1 pour la Vierge Marie et 1 pour Jésus Christ). Les 3 façades représentent les trois étapes de la vie du Christ : la Nativité, la Passion et la Gloire. La croisée renvoie à la Jérusalem céleste : symbole de la paix. IMG_0878Gaudí ne vit construites que la façade de la Nativité, la tour Saint-Barnabé et une partie du côté extérieur du mur de l’abside. Il est enterré dans la Crypte. De 1926 à 1936, Domènec Sugrañes achève la façade de la Nativité (un des disciples de Gaudí).IMG_0879En 1936, un incendie détruit presque tout les dessins, photos… de Gaudí. Les architectes Francesc Quintana, Isidre Puig i Boada et Lluís Bonet i Garí durent définir comment procéder pour la poursuite du chantier tout en restant le plus possible fidèle aux idées de Gaudí et Jaume Busquets réalisa ce travail pour les sculptures.IMG_0899Les travaux de la façade de la Passion commencent en 1954. La construction de la crypte se termine en 1958 et un musée ouvre en 1961. S’enchaînent le statuaire de la façade de la Passion, les premières statues (style contemporain), les travaux des voûtes des nefs… avec Joseph Maria Subirachs à partir de 1986 et Jordi Bonet i Armengol comme directeur des travaux à partir de 1987.IMG_0906En 2000, commencent les travaux de la façade de la Gloire. Le mur des patriarches se termine en 2002. En 2005 la sculpture de l’Ascension est mise en place sur la façade de la Passion. Dans la même période les fenêtres de la nef centrale sont installées et les symboles eucharistiques du pain et du vin ont été complétés par le sculpteur japonais Etsuro Sotoo. Il reste encore beaucoup de travaux à achever. Peut-être la fin sera-t’-elle pour 2026 ? Là je ne mettrai pas ma main au feu.IMG_0902

@+ :-), Notes.

 

 

La voix du sang / In the blood – Steve Robinson


Le prologue nous transporte au début du XIX ième siècle, et plus exactement en 1803 avec Mawgan et Lowenna. Quelques lignes qui soulèvent déjà des questions.
Le chapitre 1, nous replonge dans le présent et dévoile le personnage principal : Jefferson Tayte, généalogiste bedonnant, tenace, persévérant et quelque peu écorché par la vie. Le chapitre 2, nous dépeint l'employeur actuel de Jefferson alias JT : Walter Sloane et nous annonce la suite des événements, la famille Fairborne, Les Cornouailles, Peter Schofield.
C'est ainsi que commence la seconde partie de l'enquête généalogique de JT. Au fil des chapitres, qui se bousculent, où passé et présent se mêlent sans perdre pour autant le lecteur, la famille Fairborne se matérialise : James le père, Eléanor la mère, Katherine l'aînée, Laura la cadette et George le benjamin ; le départ de cette famille loyaliste lors de la guerre d'indépendance pour les Cornouailles sur la Betsy Ross et surtout le fameux objet, clé de l'énigme apparaît. Le présent n'est pas en reste avec Julia Kapowski, Simon Phillips, Amy Fallon, Rosemullion Head.
Au fil des pages, des indices comme les pièces d'un puzzle, donnent des éclaircissements sur de brefs moments du passé sans pour autant dévoiler le panorama. Sur cette lente remontée dans le passé, cadavres,disparitions et intimidations se disséminent, comme autant d'avertissements pour JT de ne pas aller plus en avant dans ces recherches…

Verbatim :
"Il n'en savait pas davantage que ce que laissaient transparaître les archives, mais il s'était attendu à y trouver James Fairborne et sa femme, Eleanor, ainsi que leurs enfants, Katherine, Laura et George. Au lieu de cela, il avait trouvé James et son épouse Susan, et deux enfants complètement différents : Allun et Lowenna."

Un roman captivant, non poussiéreux! Une écriture, qui donne suffisamment de dynamisme pour que le lecteur soit pris dans l'enquête de ce généalogiste très persévérant et surprenant.
Un livre détente sans nul doute, un roman pour les férus d'enquêtes.

@+ Notes 😀

Édition originale parue au Royaume-Uni en 2004 aux éditions Thomas & Mercer.
Traduit par Hélène Amalric.
ISBN numérique 9781503937994

Barcelone – Astuces

Les transports en commun :

Pour les déplacements avec les transports en commun, vous pouvez opter pour des pass qu’on peut acheter sur internet. La TMB (Transports métropolitains de Barcelone) offre un large éventail de propositions. Il suffit de choisir l’offre la plus adaptée à ses besoins, de valider celle-ci et de payer en ligne (10% en moins). Un mail avec toutes les informations est envoyé. Celui-ci contient un numéro unique, qu’il faut entrer dans un distributeur automatique, dans n’importe quelle station de métro. Avec ce type de pass, on peut utiliser le métro, le bus, un accès à la zone 1 et au funiculaire de Montjuïc. Ces pass peuvent s’utiliser dès l’aéroport.
Le point important à retenir, lorsqu’on l’oblitère le jour est décompté (je prends un pass de 3 jours, je le poinçonne le mardi, par exemple, il sera valable jusqu’au jeudi minuit).


Tarifs 2017 (été) : 2 jours 14€50, 3 jours 21€20, 4 jours 27€50 et 5 jours 33€70, gratuit pour les enfants jusqu’à 4 ans.
Il existe beaucoup d’autres pass, je vous invite à consulter le site pour faire le meilleur choix.

J’ai été très satisfaite des informations disponibles dans les stations de métro avec les panneaux qui indiquent le sens du métro (exemple Ligne 3 un sens vers la zoná universitát et un vers trinitat nova), le nombre d’arrêts desservis, une couleur pour chaque ligne, un sens de sortie (par exemple station Diagonal, une sortie vers Diagonal, Pau Clari et une autre vers Diagonal, Rambla).
Pour les bus, c’est plus compliqué, il faut faire très attention à son trajet, les stations ne sont pas toujours annoncées. Le mieux est de demander au chauffeur son arrêt.

Le transport en taxi :

Vous pouvez faire appel aux taxis également, les fameuses voitures noires et jaunes ou faire une location de voiture (je déconseille cette option si vous restez dans Barcelone, le réseau de transports en commun est suffisant pour couvrir toute la ville et vous mener à bonne destination).
Le site ne propose que les tarifs 2013, 😞, on peut réserver par son biais un taxi avec différentes formules (siège enfant, longues distances…)

Google Maps :

Pour préparer les excursions avec les déplacements en transports en commun, pour enregistrer les lieux que l’on veut absolument faire, les « must do »… Exemple :

Le Barcelona art passeport :

Il s’agit d’un pass pour 6 musées de la ville de Barcelone. Il s’achète en ligne ou dans les billetteries des 6 musées concernés par cette offre (30€00). Les musées sont : le Museu Nacional d’art de Catalunya, la Fundació Joan Miró, le Museu Picasso, le Museu d’art contemporani de Barcelona (MACBA), le centre de cultura contemporaniá de Barcelona (CCCB), et la fundació Antoni Tàpies.

es privilèges : pas de file d’attente et le droit de visiter les expositions permanentes et temporaires. Il est valable 1 an.

Les astuces pour les visites seront traitées dans un autre article Que visiter? – Barcelone

@+, Notes 😉

L’Âme du monde – Frédéric Renoir


Il y a quelque temps, j'ai découvert cet auteur avec La puissance de la joie. J'ai beaucoup apprécié ce livre et j'ai donc tout naturellement sélectionné un autre conte de sagesse de Frédéric Renoir : L'Âme du monde.
Cet écrit commence par une petite phrase d'Albert Einstein : "L'expérience la plus belle et la plus profonde que puisse faire l'homme est celle du mystère".
L'auteur a choisi de décomposer son récit en trois parties (Au pied de la montagne blanche, Les sept clés de la sagesse, Et l'obscurité se fera sur toute la terre.) Chaque partie correspond à une étape, comme pour un voyage.

Au pied de la montagne blanche :

Cette partie commence bien mystérieusement avec l'appel des sept sages ( le Rabbi Schlomo – Kabbaliste de Jérusalem, Ansya une mongole qui vit avec sa tante chamade dans une yourte, le Père Pedro originaire du Brésil et vivant en Orégon – moine trappiste, Ma Ananda une mystique hindoue, Maître Kong un vieux sage chinois taoïste, Cheik Youssouf – fondateur d'une petite confrérie musulmane soucie du Nigéria, Gabrielle – philosophe néerlandaise fervente disciple des sages stoïciens et de Spinoza et étudiant la symbolique). Se joint à Gabrielle, sa fille Natina. Cet appel énigmatique les conduit tous au même endroit le monastère de Toulanka, perché sur un éperon rocheux, au Tibet. Ils sont rejoints par un vieux lama du nom de Dorjé. Amenés au monastère par ce dernier, ils rencontrent Tenzin. Toutefois, ils ne savent pas encore pourquoi ils sont tous les sept réunis dans ce lieu et pour combien de temps!
Se poursuit la découverte pour chacun d'eux, des croyances des autres, le partage de leurs convictions et de leur savoir par le biais d'histoires telles que la parabole de l'éléphant. Quant aux deux jeunes, ils se découvrent également, d'une façon différente avec les premiers signes d'une attirance amoureuse.
Vient le temps des songes et de la révélation…

Les clés de la sagesse :

Débute l'apprentissage des sept points principaux de la sagesse humaine pour Tenzin et Natina, les deux élus. Le temps presse, les premiers signes d'une grande catastrophe ont déjà eu lieu. Cela peut paraître insignifiant sept principes, mais ils suffisent à représenter l'humanité. L'enseignement se fait par le biais d'histoires telles que la femme et son enfant au pied d'une grotte ou de la symbolique avec par exemple le noble attelage représentant l'image du corps physique et psychique et de l'esprit/âme et des paroles de chaque sage issues de leurs méditations respectives. Au cours de ces enseignements, deux événements se produisent : un concerne Cheik Youssouf, l'autre le Père Pedro.

Et l'obscurité se fera sur toute la terre :

L'enseignement des sept principes est fini, les sages sont repartis chacun chez eux. Et pourtant l'histoire continue avec la grande catastrophe dont l'éminence est toute proche. Que restera-t'il de nos repères, de nos croyances, de nos modes de vie ? Qu'advient-il des sept sages et des deux élus?
Si ce récit vous intéresse, je vous laisse découvrir la troisième et dernière partie.

Verbatim :

"L'Âme du monde a mis aussi en notre âme une faim et une soif qui donnent son sens ultime à notre vie ".

L'écriture, tout comme le premier roman que j'ai lu, est fluide, agréable. Il suffit de se laisser porter par les mots et de suivre le chemin tracé par les chapitres.
Un livre de choix pour les vacances.

@ + Notes 😉

Édition Nil, ISBN numérique 978-2-84111-636-2